Ligne graphique est un studio de création dans le domaine du graphisme et également un lieu de création artistique créé en 2000.

En 2003, j’ai présenté, en tant qu’artiste plasticien, une exposition intitulé « Ex-Voto » dans le cadre de la première édition « Résonance » avec la biennale d’art contemporain de Lyon.

Afin de pouvoir accueillir le public, j’ai réaménagé tout l’espace afin de le rendre plus accessible. De studio graphique/atelier celui-ci est passé  au statut d’atelier/galerie.

Entre 2003 et 2009, Ligne graphique a accueilli une quinzaine d’artistes et de créateurs, tous investis professionnellement.

2003
José Luis Lopez
« Ex –Voto » – Résonance 2003
Aquarelle et Installation

 

2003
Fang Qi, Li Qingbin, Sun Xue, Tu Teng Yi Fang

« Peintures fraîches » – Année de la Chine
Peintures, gravures et sculpture

La galerie Ligne Graphique a le plaisir d’accueillir, pour deux semaines, quatre étudiants (es) et artistes chinois venu(e)s en France sous la responsabilité de l’Ecole d’Art Appliqué de la ville de Lyon. Après un stage intensif de français et une immersion totale depuis près d’un an dans le milieu artistique et culturel français ces jeunes sont sur le point d’intégrer nos plus prestigieuses écoles d’Art. Leur très grande qualité technique, leur très grande générosité ainsi que leur très grande capacité d’adaptation font de ces quatre artistes des personnalités attachantes promises à un bel avenir.

2004
Vlad Nanca
« EUROPA, l’Esprit des villes » Septembre de la photographie
Photographies

 

2005
Jean Boris Voïnovitch
« Haïku en écho » – Résonance 2005
Peintures, musique

2006
José Luis Lopez

« Regards croisés » Septembre de la photographie

 

Cette exposition présente les regards croisés d’un plasticien, José Luis LOPEZ, et de personnes malvoyantes réalisés au cours de ballades urbaines.
Les mises en scènes conçues par Mab MIROUSCKI, Alain DUCHON-DORIS, Thierry BEYLE, Georges MASSON et Jean-François DAMEZ ont permis d’exprimer différentes perceptions de l’espace et de signaler les tensions qui peuvent s’établir entre handicap et cité.
A partir des clichés réalisés par Gilles VERNERET et José Luis LOPEZ, des sérigraphies ont été imprimées à même le mur de la galerie produisant des images singulières organisées autour d’une double tension, d’effacement et d’apparition.
La lecture des images est alors perturbée, modifiant notre perception, dilatatant l’espace des murs et du lieu.

« Une rencontre avec une personne mal voyante est à l’origine de cette exposition.

Une personne malvoyante m’a demandé de le suivre après lui avoir demandé l’adresse de l’association Valentin Haÿs de Toulouse, destination à laquelle justement il se rendait.

J’ai été surpris dans un premier temps par l’assurance de son déplacement et par les dialogues invisibles qu’il établissait avec l’environnement.

Il m’a rendu attentif aux sonorités de la ville en m’expliquant que selon la largeur de la rue la réverbération des ondes sonores lui indiquaient dans quelle rue il se trouvait. Une brise, que je sentais à peine, lui confirmait la proximité d’une boulangerie, d’un restaurant ou d’un pressing. La différence de chaleur entre les zones d’ombre et de lumière lui donnait l’information que nous approchions de tel ou tel carrefour. Il connaissait tout de la cylindrée des motos et des marques de voiture. Je l’ai suivi plus que je ne l’ai accompagné et d’une certaine façon il a été mon guide dans une ville que je ne connaissais pas.« 

José Luis LOPEZ

Mes chaleureux remerciements à Jean-Marc GRAS et Lise WAGNER pour leur disponibilité et leur écoute à la genèse du projet, André VARILLON pour l’accueil du projet et de ses conseils avisés, Samuel BOSC pour la lecture « Du voyeur absolu » de Evgen Bavcar, Philippe pour sa visite guidée de Toulouse, Sophie et Laurent LEVI pour leur écoute et leur soutien amical, Mab RIMOUSKI, Alain DUCHON-DORIS, Thierry BEYLE, Georges MASSON, Jean-François DAMEZ pour leur participation généreuse à ces regards croisés, Gilles VERNERET pour sa confiance et sa participation au projet.

Thierry BEYLE
« Regards croisés »
Grattes ciel – Villeurbanne
Pigments naturels et colle sur médium
50X50 cm


Sérigraphies sur mur

2006
Alfred.X.Balasch

« Mutantes virgenes argentiferas»

 

http://www.alfredxbalasch.com/

2007
Chu Jingye 
« Respiration« 

 

2007
Fang Qi, Li Qingbin, Sun Xue
« (No) made  in China» – Résonance 2007

Peinture, sculptures, vidéo, installation

 Ligne graphique présente la production d’artistes Chinois et d’étudiants de l’Ecole des Beaux arts de Linyi, en résonance avec la proposition de la prochaine Biennale d’art contemporain de Lyon, « L’Histoire d’une décennie qui n’est pas encore nommée« .

Cette exposition conçue en trois volets, explore trois situations de création et de production :
Chu Jingye, artiste confirmé, vivant en Chine, dont les recherches plastiques associent expressions plastiques traditionnelles et formes contemporaines.
Sun Xue et Fang Qi, deux jeunes artistes Chinois, ayant complété leurs études à l’Ecole des Beaux arts de Paris et vivant en France.
– Les élèves de l’atelier de Monsieur Liu Xiaodongen, classe préparatoire à l’entrée des Beaux-arts de Linyi et d’étudiants de l’école des Beaux arts de Linyi.

2008
Collectif KODAMA
« Mise en boîte »
Installation

2008
Maïe FEL
« Couleur exquise »
Peintures

2008
Victor Caniato
« Dessins »

 

2009
Chu Jingye

« Respiration »
Peintures
Galerie Tse Wan

2009
Victor Caniato
Scupture, installation
CAMPUS HEP Lyon – René Cassin

2009
Elena Mas
« Poèmes »
Lecture publique et édition

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.